Le fondateur : Jean Baptiste de La Salle

1651 : Naissance à Reims dans une riche famille.

1678 : Il est ordonné prêtre.

1679 : Première ouverture d’école à Reims. JBS achète une maison pour loger les maîtres.

Hiver 1683-1684 : il dépense ses biens personnels pour secourir les miséreux.

1686, Jean-Baptiste de La Salle et ses maîtres décident de s’appeler Frères des Ecoles Chrétiennes et de se consacrer, en priorité, aux enfants du peuple.

Fin XVIIème – début XVIIIème siècle : Essor de l’institut et fondation de nombreuses écoles. Il est contesté mais tient bon. 

Retiré à Rouen, en 1717, il se démet de sa charge. 

A sa mort, le 7 avril 1719, son institut compte 274 religieux répartis en 27 écoles.



Un éducateur de génie


Jean-Baptiste de LA SALLE fut un novateur en pédagogie. Surtout, il sut rassembler et généraliser les trouvailles de ses devanciers. II n’hésita pas à rompre avec les habitudes de son temps

Ses principes


Le caractère global de l’Éducation (à la fois chrétienne, intellectuelle, pratique, morale). L’importance des bases que sont la lecture, l’écriture, le calcul, enseignés comme des apprentissages en tenant compte du rythme de chacun.

 

Les principales innovations

     

  ·     L’enseignement simultané. Dans les classes des Frères, les élèves sont groupés par niveau.

  

  ·       Les épreuves de contrôles mensuels, harmonisées et personnalisées

  

  ·       L’apprentissage de la lecture dans la langue maternelle

      

  ·     Le sens pratique de l’enseignement, pour une juste insertion dans la société


Une sérieuse formation des maîtres, à la fois, chrétienne et pédagogique.