Présentation du cycle 4

Coordinateur du niveau 5ème / 4ème : M. Alain VAN VLAMERTYNGHE

Coordinateur du niveau 3ème : M. Ludgero COSTE

La classe de 4ème

La 5ème est la première année du cycle 4 : approfondir et élargir les savoirs et savoir-faire.

En 5ème, les élèves sont confrontés au changement de rythme par rapport à la 6ème. Ils doivent s’adapter à de nouvelles exigences et apprendre à s’organiser rapidement. C’est le début de l’autonomie.

Les nouveautés :

·         Une nouvelle option pour certains élèves : le Latin (2h par semaine).

·         Fin mars-début avril : test de l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) niveau 1.

 

La classe de 4ème

L’année de 4ème est exigeante dans l’ensemble des cours ainsi qu’au niveau du travail personnel qui sollicitent davantage la réflexion, le raisonnement et la capacité d’abstraction.

L’objectif visé tout au long de l’année est l’apprentissage de l’autonomie afin que les élèves adoptent peu à peu un comportement plus responsable : le séjour Chiens de traineaux et la sensibilisation à la vie affective et sexuelle s’inscrivent pleinement dans ce parcours.

Par ailleurs, dans le cadre du parcours Avenir, les élèves sont invités à commencer à réfléchir, à l’orientation envisagée ou qui suscite leur intérêt, tout en les invitant à découvrir d’autres parcours possibles. Grâce au forum des métiers et à la rencontre avec des professionnels qui se déroule chaque année au sein même de notre collège, tous approchent de façon beaucoup plus concrète la réalité quotidienne de quelques métiers.

 

La classe de 3ème

Les spécificités de la classe de Troisième

L’année de Troisième est le prolongement de ce qui a été préparé en amont, au cycle 3 (la classe de 6ème) et au cycle 4 (les classes de 5ème et de 4ème), mais également une projection vers le cycle 5 (le Lycée).

En effet, les élèves de Troisième ont déjà leurs habitudes et leurs repères, tant dans la vie au sein de l’Établissement que dans le rythme et les exigences de travail qui leur sont demandés.

L’année de Troisième est donc importante pour les élèves, à plus d’un titre.

 

Deux axes doivent retenir notre attention au cours de cette année :

     1.    Le Diplôme National du Brevet (DNB).

      2.      L’orientation du jeune et les enjeux de son avenir.

 

1.  Le Diplôme National du Brevet

Afin de préparer au mieux l’obtention du DNB, premier examen national que passe un jeune en France, nous mettons en œuvre plusieurs stratégies visant à sa réussite.

 

     a.   Un cadre de travail régulier et exigeant proposé aux jeunes

Un Devoir Sur Table (DST), d’une heure, est organisé tous les quinze jours et porte sur l’une des matières des épreuves écrites finales du DNB, ou bien sur l’une des matières du contrôle continu de Troisième.

D’autre part, afin de familiariser les élèves au déroulement du DNB, deux Brevets blancs sont organisés en règle générale, autour des mois de décembre et de mars.

 

     b.   Ce que l’on peut attendre d’un élève de Troisième

L’élève peut et doit tendre vers davantage d’autonomie, pour son organisation et pour ses méthodes de travail, conditions préalables à une rentrée sereine au Lycée.

De même, le fait pour le jeune d’intégrer la discipline comme élément de réussite, lui permet d’envisager l’avenir avec sérénité.

Enfin, il doit mener une réflexion sur son orientation afin de s’ouvrir un maximum de portes.

 

     c.   Les solutions d’aide proposées aux élèves

Dans un souci d’accompagnement, il est possible pour le jeune, à l’issue des conseils de professeurs, de bénéficier d’un tutorat Lycée – Collège.

D’autre part, un(e) élève de Troisième peut devenir le tuteur/la tutrice d’un(e) camarade de 6ème, de 5ème, de 4ème ou bien de 3ème.

Certains soirs, des séances de soutien en Mathématiques et en Français, notamment, sont proposées aux élèves de Troisième.

De même, des séances d’entraînement à l’oral leur sont proposés, les semaines qui précèdent la soutenance orale du stage de découverte professionnelle ainsi que pour l’oral du DNB.

 

 

2.  L’orientation et ses enjeux

Plusieurs étapes vont mener les jeunes de Troisième à prendre conscience des nouveaux horizons qui s’ouvrent à eux, et comment ils vont construire ce cheminement concernant leur orientation.

 

     a.   Le stage de découverte professionnelle

En amont, l’élève a prospecté afin d’obtenir un stage, en fonction de critères variés (curiosité, centre d’intérêt, etc.).

Cette démarche suppose la maîtrise de la rédaction d’une lettre de motivation, puis la maîtrise de la rédaction d’un rapport de stage. Évidemment, le jeune n’est pas livré à lui-même : il est aidé en cela par l’ensemble de l’équipe pédagogique.

 

     b.   Des rendez-vous incontournables

Une série de moments-clés va émailler le parcours du jeune au cours de cette année de Troisième.

La soirée « rencontre parents – professeurs » est souvent programmée en janvier, afin de faire le point sur l’évolution du jeune au cours de l’année.

Une réunion relative à l’orientation des Troisièmes est également organisée, lors de ce même mois.

Enfin, le déroulement d’un forum des métiers des Collégiens permet aux jeunes d’affiner leur choix pour la rentrée suivante.

 

     c.   Une attention toute particulière à l’oral

La scolarité d’un jeune accorde souvent une place importante à l’oral. La fin de l’enseignement secondaire est placée notamment sous le signe d’un « Grand Oral » de 20 minutes.Ainsi, nos jeunes sont préparés à cet exercice, qui n’est pas toujours simple, celui de prendre la parole devant un public, d’exprimer ses opinions et de rendre compte de ses connaissances.Au cours de leurs années Collège, ils ont déjà réalisé des exposés oraux dans la plupart des matières ; en classe de Troisième plus spécifiquement, ils se sont préparés à l’oral de stage de découverte professionnelle (une spécificité de notre Établissement) et à celui du DNB. Ces entrainements réguliers accordent davantage de place à la prise de parole, et doivent permettre de dédramatiser le « Grand Oral » de Terminale et d’assurer ainsi la réussite de nos jeunes.