Le cycle Terminal STMG

Le cycle terminal de la voie technologique est composé des classes de première et de terminale dans chacune des sept séries préparant au baccalauréat technologique.

Notre établissement prépare le bac Technologique dans la série STMG (Sciences du Management et de la gestion)

Une architecture d’enseignements commune à l’ensemble des séries

 

L’ensemble des élèves de la voie technologique suit des enseignements communs dont les horaires et programmes d’enseignement sont identiques pour tous. Ils totalisent
14 h en première et 13 h en terminale, dans les disciplines suivantes :

MatièresEn PremièreEn Terminale
Français / Philosophie3h /-– / 2h
Histoire – Géographie – EMC2h2h
LVA ET LVB4h4h
Mathématiques3h3h
EPS2h2h
TOTAL14h13h

Il est à noter qu’une heure d’enseignement technologique sera suivi en anglais.

 

Les élèves suivent également trois enseignements de spécialité en première et deux en terminale. Ces enseignements sont spécifiques à chaque série. Pour la série STMG, ils sont constitués de :

 

3 spécialités en Première et 2 spécialités en TerminaleEn PremièreEn Terminale
Sciences de gestion et numérique7h
Management4h
Droit et économie4h6h
Management, Science de gestion et numérique : Mercatique10h

Les élèves peuvent également suivre des enseignements optionnels.

OptionsEn PremièreEn Terminale
Arts Plastiques2h2h
Théâtre2h2h
Section sportive Badminton2h2h
Section sportive Equitation2h2h

 

Un projet innovant en 1ère STMG : EPA (Entreprendre pour apprendre)

Qu’est-ce que c’est ?

EPA est une association nationale avec des antennes régionales qui a reçu l’agrément du ministère de l’éducation nationale.

La mini-entreprise EPA est une création d’entreprise grandeur réelle. Durant une année scolaire, une équipe de jeunes, accompagnée par des enseignants et un entrepreneur, se mobilise pour « ouvrir une boîte »

La mini-entreprise est un dispositif innovant qui permet de découvrir très concrètement la vie en entreprise.

Les objectifs :

       Permettre aux élèves de découvrir le fonctionnement d’une entreprise

      Améliorer leur compréhension du monde économique

      Développer leurs capacités à travailler en équipe et à prendre la parole devant les autres

      Favoriser leurs capacités à prendre des décisions, des responsabilités et s’organiser

      Éveiller, stimuler et valoriser les qualités personnelles (créativité, solidarité, autonomie, esprit d’initiative)

     Favoriser l’orientation scolaire grâce à la découverte, dans l’action, du fonctionnement d’une entreprise.

Les acteurs du programme

     Les mini-entrepreneurs : les élèves

     L’équipe pédagogique : quelle que soit la discipline les enseignants peuvent s’impliquer dans une étape du parcours s’ils le souhaitent

     Les entrepreneurs (le parrain ou la marraine) : il apporte du réalisme au projet des mini-entrepreneurs, les accompagne, les oriente pour un projet économiquement viable. Madame Regondeau a accepté de s’engager dans ce projet aux côtés de nos élèves.

     Les permanents EPA : le projet est suivi par un référent EPA nouvelle Aquitaine

Pourquoi EPA dans notre établissement et pour qui ?

Ce projet sera proposé cette année aux élèves de première STMG : c’est un lien direct avec la spécificité de ce baccalauréat technologique.

Ce projet a pour objectif de donner du sens aux différents enseignements théoriques reçus, de remotiver les élèves qui ont besoin de plus de concret dans leurs études. C’est aussi, à plus long terme, d’attirer des élèves à suivre cette filière dans notre établissement. 

Comment ça marche ?

A raison de deux heures par semaine :

     Les élèves créent les statuts de leur mini-entreprise

    Chaque élève a une mission dans l’entreprise : directeur, comptable, responsable marketing, responsable communication …

    Ils vont devoir choisir de proposer un bien ou un service qui correspond à un besoin, le fabriquer le cas échéant et le commercialiser

    Ils participent en mai au salon régional des mini-entreprises

    Ils clôturent la mini-entreprise en fin d’année scolaire


Des poursuites d’études nombreuses :

Poursuite des études : BTS, IUT, Prépa aux grandes Ecoles, Facultés, Ecoles de Commerce

Des poursuites d’études nombreuses :

Les bacheliers sortant d’un Baccalauréat Technologique STMG ont un large éventail de possibilités de poursuite d’études.

Le Lycée La Salle Saint Louis est partenaire avec l’Ecole Supérieure de Commerce de La Rochelle Excelia. Le dispositif permet aux 1ères et aux Terminales de suivre des stages d’insertion à Excelia pour préparer l’oral d’entrée sur les 2 ans et pour se garantir plus facilement une place, avec un tarif réduit pour la 1ère année.

Le BTS reste le choix majoritaire, les BTS possibles sont :

            – BTS Management des Unités commerciales (MUC), Comptabilité et gestion, négociation et digitalisation de la relation client (NDRC), support à l’action managériale, Gestion de la PME-PMI

– BTS CI (commerce international à référentiel européen), SIO (services informatiques aux organisations) ou communication.

– BTS sectoriels dans différents secteurs d’activité : assurance ; banque, conseiller de clientèle ; hôtellerie-restauration ; notariat ; professions immobilières ; technico-commercial ; tourisme ; services et prestations des secteurs sanitaire et social ; transport et prestations logistiques.

L’accès aux DUT est aussi possible :

DUT TC (techniques de communication), DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations), CJ (carrières juridiques), GACO (gestion administrative et commerciale des organisations) et GLT (gestion logistique et transport).

Les bacheliers STMG peuvent aussi se diriger vers des Licences moyennant un bon niveau dans les matières générales, avec :

            Licences : AES (administration économique et sociale), SHS (sciences humaines et sociales) et langues, les sciences économiques (hors AES), le droit ou STAPS  (sciences et techniques des activités physiques et sportives).

Enfin, les Ecoles ou prépa :

La prépa ECT (économique et commerciale, voie technologique) avec remise à niveau en culture générale et en langues, des cours de droit et d’économie, des mathématiques.

Les prépa ENS Rennes option D1 (droit, économie, management) et ENS Paris-Saclay option D2 (économie et gestion) avec possibilité d’intégrer des écoles de commerces ou un Institut d’Etudes Politiques.

Le Bac en série générale

Le Bac se décompose comme suit:

·         Les épreuves finales sont constituées d’épreuves écrites et / ou orale et /ou pratique dans les disciplines concernées.

·        La note des bulletins scolaires est basée sur les moyennes annuelles de tous les enseignements du livret scolaire (enseignements de la classe de première coefficient 5 ; et enseignements de la classe de terminale coefficient 5).

·         Les épreuves communes de contrôle continu permet de valoriser un travail régulier tout au long de l’année de première et de l’année de terminale. Le contrôle continu reflète mieux le travail régulier de l’élève. Il tient compte de sa progression et permet à l’élève de cumuler ses acquis pour l’obtention du baccalauréat. Les épreuves engendrent moins de stress car l’effort de révision est mieux réparti, évitant le bachotage en fin de terminale. Elles s’inscrivent dans le cours normal de la scolarité. Les épreuves de contrôle continu permettent aux élèves d’identifier leurs points forts et leurs lacunes et de progresser dans leurs apprentissages.

Les épreuves se décomposent comme suit :